bibliothèque municipale de LyonBase Affiches
Cote : AffM0359
Artiste :
Titre : Pour la Patrie, souscrivez à l'emprunt !
Commanditaire : Comité de l'or du département du Rhône
Date : 1917
Technique : typographie
Dimension : 118,3 x 84,7 cm
Inscription(s) :
Descripteurs : civisme ; patriotisme ; France ; première guerre mondiale ; emprunt
Texte de l'affiche : A l'appel pour la Patrie versez votre or, l'echo répond : pour la Patrie souscrivez à l'emprunt ! C'est un cri de foi et c'est aussi un cri d'espérance inséparable l'un de l'autre. Ses magnifiques soldats ont une volonté de vaincre qui réclame de l'arrière l'énergie d'un geste fraternel et le concours empressé de tous les coeurs. L'Etat émet une rente de 4%, au taux de 68fr. 60 par 4 francs de rente minimum, soit un revenu net de frs 5,83%. Avantages : 1° L'intérêt payé est supérieur à celui de tous les emprunts précédemment émis ; 2° La rente de 4% est exempte d'impôts ; 3° L'Etat s'engage à ne pas convertir la rente 4% avant le 1er janvier 1943 ; 4° La rente 4% est admise par l'Etat, au prix d'émisssion, en paiement de l'impôt sur les bénéfices de guerre ; 5° La rente 4% est susceptible d'une marge de hausse importante. Pour un versement de 10.000 fr. par exemple : quant le cours atteint 75 frs, le souscripteur gagne 932 frs ; quant le cours atteint 80 frs, le souscripteur gagne 1.661 frs ; quant le cours atteint 100 frs, le souscripteur gagne 4577 frs Le calcul s'arrête à 100 frs, mais en pratique, si le cours dépasse le pair, le souscripteur a la faculté de réaliser avant toute conversion, et dans cette hypothèse, ce n'et pas 45% mais sensiblement 50% de son capital primitif qu'il aura gagné. Ces modalités et ces avantages doivent être connus car il ne faut pas se déterminer, comme à tâtons ; mais en suivant par la pensée nos poilus à l'attaque et dans les tranchées, en songeant à nos compatriotes des pays envahis, à leurs tortures et à leurs misères, l'obligation de souscrire à l'emprunt apparaît plus impérieuse. Aux privilégiés de l'arrière, qu'ils soient de la ville ou de la campagne, aux agriculteurs, aux commerçants, aux industriels, aux travailleurs de tout ordre et de tout rang, la France demande un large et patriotique effort. La souscription à l'Emprunt est l'accomplissement d'un haut devoir de conscience. Souscrire assure la Victoire, gage d'un avanir de sécurité et de prospérité. Les présidents d'honneur : E. Herriot, maire de Lyon, sénateur du Rhône ; V. Rault, préfet du Rhône ; général Ebener, gouverneur militaire de Lyon Le comité de propagande : président : Paul Gueneau, membre de la Chambre de commerce. Vice-président : de Larrard, directeur de la Banque de France Vu et certifié : le président du Comité de l'or Jean Coignet, président de la Chambre de commerce de Lyon Lyon, 29 novembre 1917 Nota - Les souscriptions sont reçues aux guichets de la Trésorerie générale, de la Banque de France, des Recettes des Finances, des Perceptions, des Recettes de l'Enregistrement, des bureaux de poste, des caisses d'Epargne, des notaires.