bibliothèque municipale de LyonBase Provenance
Possesseur : Abbaye de Saint-Antoine-de-Viennois (Saint-Antoine-l'Abbaye, Isère)
Information possesseur : Vers 1095 arrivèrent à la Motte-aux-Bois les reliques de saint Antoine. Le bourg, devenu Saint-Antoine-de-Viennois, devint vite un lieu de pélerinage réputé pour la guérison du "feu de Saint-Antoine" (ergotisme). Des Bénédictins ouvrirent un prieuré en 1101 pour le desservir, tandis que Guérin de Valloire et son père fondèrent un hôpital. Hospitaliers et Bénédictins se disputèrent longtemps le contrôle du pélerinage. Le 10 juin 1297, Boniface VIII érigea le prieuré en abbaye, et en fit don aux hospitaliers. Ceux-ci devinrent des chanoines réguliers, nommés désormais Antonins. L'abbaye devint chef d'un ordre religieux qui essaima dans toute l'Europe. Au XVIIIe siècle, l'ordre avait décliné. Il fut incorporé le 15 avril 1775 à l'ordre deMalte,qui prit possession de l'abbaye. L'abbaye fut fermée à la Révolution. Sa remarquable abbatiale devint église paroissiale en 1802, les bâtiments conventuels furent conservés .
Transcription : Ex-libris manuscrits 17e siècle des Antonins de l'Abbaye de St-Antoine : Au contreplat supérieur : "D. Abbat. S Antonii catalogo inscriptus, 1618" Au titre : "Ex libris Abbatiae Sti Antonii cat. inscrip."
Marque : Ex-libris manuscrit
Date : 17e siècle ; 1618
Réf. Bibliographique : Torquemada, Juan de. Summa de ecclesia contra impugnatores potestatis summi pontificis. Lyon : Jean Trechsel, 1496
Cote : Rés Inc 804
Ouvrage de réf. : Sandell-Dupeley, R. Saint-Antoine en Dauphiné, 1992 Cottineau