bibliothèque municipale de LyonBase Provenance
Possesseur : Confrérie des Pénitents de la Miséricorde (Lyon)
Information possesseur : Confrérie de laïcs créée au 17e siècle (premier règlement daté de 1636) à Lyon, par le P. Jacques Moricelli, religieux célestin, à l'instar de celles qui existaient en Italie, dans le but de secourir les prisonniers et de procurer une sépulturereligieuse aux criminels condamnés à mort. Confrérie autorisée par le cardinal de Richelieu, sous le vocable de la Décollation de saint Jean-Baptiste. La chapelle, fondée et construite en 1625, par César Laure, seigneur de Crozet, sur les terrains des Grands Carmes (aux Terreaux),a été détruite à la Révolution française (an V) et le culte a pris fin.
Transcription : Reliure veau 17e siècle, estampée à froid au fer de la confrérie (décollation de saint Jean-Baptiste, entourée de la devise "Misecordiae Societas"), filets de bordure et au centre, têtes de mort sur les plats, dos orné de têtes de mort, à 5 nerfs.
Marque : Fer-de-reliure
Date : 17e siècle
Réf. Bibliographique : Offices et Prieres pour les Confreres Penitens de la Misericorde. A Lyon : Par Antoine Jullieron seul Imprimeur & Libraire ordinaire du Roy, du Clergé, & de la Ville, en la place de Confort, 1685
Cote : Chomarat A 9428
Ouvrage de réf. : Gutton, A.-M. Les confréries dans l'ancienne généralité de Lyon 1500-1789. Lyon, 1981 (thèse) Boitel, L. La chapelle des penitents de la miséricorde. Lyon, 1837 Poidebard